• ven. Mai 24th, 2024

Réunion du ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique à l’endroit des responsables des partis politiques et les gouverneurs provinciaux

ByAdministrateur

Mai 5, 2023

BUJUMBURA,  25  avr  (ABP) – Le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Martin Niteretse, a tenu une réunion à l’ endroit des responsables des partis politiques agréés au Burundi et les gouverneurs provinciaux, lundi le 24 avril à Bujumbura. Les points à l’ordre du jour étaient l’échange des idées sur mise en œuvre de la nouvelle loi portant sur la nouvelle organisation de la délimitation des provinces, communes, zones, collines ou quartiers.

                                                                                      Le Ministre M. Martin Niteretse

Ils ont aussi échangé et commenté sur la chanson des membres du parti CNL, qui a été présentée lors de l’accueil du président de ce parti en province Gitega, laquelle peut être à l’ origine des tensions selon les propos des participants dans cette réunion.

Dans son exposé, le Directeur général de l’administration du territoire, de l’éducation civique et des collectivités locales, M. Nahimana Valentin, a expliqué  que la loi portant sur la nouvelle organisation de la délimitation des provinces, communes, zones, collines ou quartiers, a été instaurée, en vue de mettre en œuvre le programme de décentralisation du pouvoir et que jusqu’à présent deux documents de politique nationale de décentralisation sont déjà disponibles.

Dans ce programme, il a été constaté que pour le bien être des communes et provinces du pays et que chacun fasse son travail, il est nécessaire de diminuer ces dernières car, suite à la viabilité financière, certaines communes et provinces ne sont pas à mesure de satisfaire les besoins de leur population et même les provinces ne sont pas à mesure d’assurer la tutelle sur les communes, a-t-il indiqué.

Il a, par ailleurs, mentionné qu’après cette politique de décentralisation, la population bénéficiera de bons services sans se fatiguer.

M. Nahimana a demandé aux acteurs politiques doivent de faire connaître cette loi à leurs fidèles en vue de mieux se préparer pour la période électorale.

Dans son allocution, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, M. Martin Niteretse, a fait le point sur la chanson à contenu suscitant les tensions, chantée à Gitega, lors de l’accueil du président du parti CNL, qui appelait les réfugiés à ne pas rentrer, ce qui va à l’encontre du programme national de rapatriement des réfugiés.

M.Niteretse et les représentants des partis politiques ont condamné cette chanson et ont demandé que cela ne se reproduise plus.

Il a ajouté que pour tracer une bonne trajectoire à suivre, les partis doivent être libres mais, que les droits des uns se terminent là où les droits des autres commencent  donc,  que les partis politiques se respectent et le langage non violent  soit mis en avant.